La Rochelle

Visiter La Rochelle le temps d’un week-end

La Rochelle est située à un peu plus de 3 heures de Paris en train (allure TGV jusqu’à Tours). C’est un peu plus loin que la Normandie, certes, mais c’est aussi l’occasion de découvrir une région différente. La Rochelle est une destination idéale pour passer un week-end de 2 ou 3 jours.

La ville étant située en bord de mer, le ciel bleu est souvent au rendez-vous, le vent ayant tendance à chasser les nuages vers les terres. Le climat est tempéré océanique, c’est-à-dire doux en hiver et doux en été ! Même si le printemps et l’été sont les saisons les plus agréables, vous pouvez visiter la Rochelle toute l’année en raison de son ensoleillement important. Prévoyez un coupe-vent car le bord de mer est souvent venteux.

Que faire à la Rochelle ?

Deux lieux incontournables : le centre-ville et le port.

Le centre-ville est le centre historique de la ville. Il est composé d’immeubles en pierre et présente le charme de l’ancien. Certaines rues commerçantes sont bordées d’arcades permettant de s’abriter de la pluie Il est ainsi possible de parcourir les 500 mètres qui séparent la Grosse horloge (la porte ouvrant sur le port) et la fontaine du Pilori (à côté de la place du marché des halles) en étant complément abrité de la pluie, cela en empruntant successivement la rue du Palais, la rue Chaudrier et la rue du Minage. Bon plan si vous souhaitez rejoindre le port pour aller au restaurant ou au cinéma sans vous mouiller.

Si vous passez un week-end à la Rochelle, je vous conseille d’aller visiter le marché. Les halles sont ouvertes tous les jours. Mais l’idéal est de s’y rendre le mercredi ou le samedi matin, c’est le jour de grand marché. On y trouve des produits de la mer, langoustines (15 euros le kilo), palourdes, poissons (le merlu est bon marché), mais aussi des pommes de terre de l’île de Ré, et plein d’autres produits du terroirs.

Le vieux port est un endroit incontournable pour une petite promenade. En poursuivant vers l’ouest, vous pouvez vous balader le long des remparts et admirer la vue sur les 3 tours qui encadrent le port : la tour de la Lanterne, la tour de la Chaîne et la tour Saint-Nicolas. En poursuivant encore votre balade vers l’ouest, vous pouvez vous promenez vers l’avenue du mail et le front de mer, avant de revenir vers le centre. Notez qu’il y a d’excellents glaciers sur le port.

Une fois que vous avez fait le tour du centre-ville, vous pouvez aller voir les bateaux en réparation/construction. Pour cela, il faut prendre la direction du quartier des minimes. Rue Senac de Meilhan, les constructeurs navales ont leurs quartiers. On peut y admirer des bateaux hors de l’eau en rénovation. Monocoque, bicoque, ancien, nouveau, les amateurs de bateaux apprécieront l’endroit. Il y a une longue promenade à faire le long du port de plaisances des minimes. C’est un des ports les plus grands d’Europe.

L’après-midi vous pouvez aller visiter l’île de Ré. Les plus sportifs peuvent d’ailleurs rejoindre l’île de Ré en vélo. Il est possible de s’y rendre en empruntant presque exclusivement des pistes cyclables depuis le centre de La Rochelle. Le passage du pont est gratuit pour les cyclistes. Il faudra encore parcourir une belle distance avant d’arriver à Saint-Martin en Ré. Il faut compter 1h30-2h pour arriver à Saint-Martin en partant du centre de la Rochelle.

Evénementiel

Les amateurs de musique pourront se rendre aux Francofolies. Il s’agit d’un festival avec des concerts en plein air sur le port.

Le Grand pavois est un salon nautique se tenant chaque année au port des minimes. Un must have pour tous les amateurs de nautisme.

À voir/à faire si vous passez plus d’un week-end sur place.

La Rochelle est une ville dont on a vite fait le tour. Si vous restez plus de 2 jours sur place, vous pouvez visiter l’aquarium de la Rochelle. Ensuite, je vous conseiller d’aller explorer les environs de la Rochelle. Hormis l’île de Ré qui est accessible en vélo, il est recommandé d’avoir une voiture pour pouvoir visiter les environs.

Île de Ré.

L’île de Ré est une petit bijoux. Avec ses petites maisons blanches, l’île a su garder son caractère. Je vous conseille d’y passer au moins 1 journée. Vous pouvez aller jusqu’au phare de la Baleine (il y a quelques restaurants pour manger sur place) puis aller à Saint-Martin, la principale ville de l’île avec ces remparts et son port. Au phare de la Baleine, vous avez une vue sur l’océan et le grand large, l’ambiance est très différente de celle de Saint-Martin et ses remparts donnant sur la côte.

Rochefort

Le centre-ville a le charme de l’ancien. L’ancien arsenal militaire est le principal intérêt de la ville. Pendant de nombreuses années, la ville a été le lieu de construction de l’Hermione, une frégate de 44 mètres de long construit selon des techniques anciennes. Attention, hors saison (en particulier le dimanche) le centre-ville de Rochefort est très calme, pour ne pas dire désert…

Marennes et ses huitres.

Marennes est connu pour ces huitres, avec l’appelation IGP « Marennes-Oléron ». Vous pourrez déguster des fines de claires (les claires sont les bassins où les huitres finissent leur vie avant d’arriver sur nos tables). Je vous recommande vivement de visiter Marennes, le paysage façonné par les ostréiculteurs est unique. Profitez-en pour déguster des huitres chez un petit producteur, accompagné d’un petit verre de blanc. Fantastique !

Oléron

Beaucoup plus grande que l’île de Ré. Une ambiance un peu différente. Ne ratez pas le Château Oléron en arrivant sur l’île (sur la droite).

Manger à la Rochelle.

Restaurant aux abords du port, cuisine des produits de la mer. Beaux filets de poisson, huitres en provenance de Marennes-Oléron à quelques kilomètres plus au sud de la Rochelle. Vous consommez local !

Checklist avant de partir!

Des lunettes de soleil.

La mer réfléchit les rayons du soleil. Prenez soin de vos yeux.

Un coupe-vent.

Il y a souvent du vent à la Rochelle…

Quelques idées de souvenir à rapporter de La Rochelle.

Des pommes de terre de l’île de Ré. Vous en trouverez sur le marché. Elles sont délicieuses. Vous pouvez les faire sauter à la poêle.

Du sel de l’île de Ré (il existe une production locale).

Du pineau des Charentes. Il s’agit d’un vin de liqueur. Parfait en apéritif. Comptez entre 10 et 15 euros la bouteille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *