Islande

Visiter l’Islande

Volcans, glaciers, plaines verdoyantes. L’Islande est une terre de contraste. C’est aussi un des endroits les plus sauvages sur Terre. l’Islande a connu une croissance exponentielle du nombre de tourismes ces dernières années. Ayant eut l’occasion de visiter l’île en 2013 et en 2018, la différence est saisissante, le nombre de visiteurs a véritablement bondi sur certains sites. Néanmoins, il est toujours possible de profiter de la quiétude de l’île. Et rassurez-vous, même les sites les plus touristiques demeurent moins peuplés que bon nombre de sites touristiques en France durant l’été !

Eu égard la latitude de l’Islande, son climat n’est pas si rude que cela. C’est grâce à des courants d’air chaud remontant du sud. Néanmoins, il faut prévoir des vêtements chauds, même en plein été.

Un passage par la capitale Reykjavik.

La capital est souvent le point d’arrivée et de départ de nombreux touristes. La plupart des tourisme a donc l’occasion d’y passer une petite journée. La capitale Reykjavik présente un intérêt limité. L’architecture n’a pas l’attrait des villes historiques du continent. Il y a néanmoins quelques maisons anciennes mignonnes. La structure des maisons, faite de taule, offrent un certain exotisme pour qui saura l’apprécier.

Il existe plusieurs musées à Reykjavik. À mon sens, le plus intéressant est le Musée national d’Islande. Ce musée retrace l’histoire de l’Islande. Si vous n’êtes pas très fan des musées, vous pouvez aller dans une piscine. La piscine municipale est bien équipée, on y trouve des équipements peu communs en France, tels que des bains d’eau chaude (très chaude, trop chaude !), un sauna à vapeur, et un bassin pour faire des longueurs. Les islandais s’y retrouvent en famille. Cette piscine est située juste à côté du camping municipal. Cela peut-être une sortie pour s’occuper avant de reprendre l’avion ou en cas de mauvais temps.

Excursion depuis la capitale.

En car, l’excursion du Cercle d’Or permet la visite de 3 sites emblématiques en une journée. Cette excursion permet de visiter le geyser de Geysir, la chute d’eau de Gullfoss (très impressionnante), et le parc national de Þingvellir (très bel endroit, d’intérêt historique).

Cap vers les plus splendides paysages de l’île.

La véritable attrait de l’Islande, ce sont ses paysages. Volcans, langues de laves, glaciers, plaines vertes. Diversité de couleurs et de reliefs hors du commun. Les photographes du monde entier s’empressent de venir exercer leurs talents sur cette petite île.

En car ou en voiture de location. C’est à vous de voir. Avec un budget serré, le car sera la solution idéale. La voiture offre davantage de liberté. Si vous allez en Islande pour faire du trekking, la voiture n’est pas spécialement utile, des cars pourront vous amener aux points de départ des randonnées les plus populaires.

Landmannalaugar.

Traduction : « land » pour terre, « mann » pour homme, « laugar » pour piscine (bain chaud). Perdu en plein milieu d’un site naturel, Landmannalaugar est un campement où se trouve un bain d’eau chaude naturel situé au bord d’une gigantesque langue de lave. Accessible en 4×4. Des cars tout-terrains permettent également de se rendre sur place. C’est le point de départ du trek du Laugavegur.

Le sud-est de l’île.

Le sud-est de l’île est la partie la plus touristique de l’île. Il y a une route qui fait le tour de l’île et dessert très bien cette région.

La petite localité de Vik.

Plage de sable noir. Une des plus belles plages au monde. Falaise au nord-ouest de la ville, des moutons, il est également possible d’observer des macareux à la pointe de la falaise. Mais soyez prudent en approchant du bord, d’autant plus si le temps est venteux.

Le sud de l’île.

Skaftafell.

De belles cascades d’eau. Le plus grand glacier d’Europe. Des randonnées à la journée de différents niveaux dans le parc de Parc national du Vatnajökull. Le camping est très vaste. Il est possible d’y accéder en camping-car. Un coin apaisant accessible à tous les âges.

Jökulsárlón.

Icebergs à Jökulsárlón, les icebergs se détachent du glacier et remontent jusqu’à la mer. Très belle lumière. Ce phénomène pourrait disparaître dans quelques années. Cet endroit permet aussi d’observer des sternes arctiques, un oiseau aux capacités hors normes. Il est possible de prendre un bateau amphibie pour aller voir les icebergs d’encore plus près. Ce n’est que mon avis personnel mais ces bateaux à moteur devraient laisser leur place au silence.

La cuisine islandaise.

Manger de la baleine (pas très sympa pour les baleines Minke), manger du requin faisandé ! Le saumon. Et le mouton islandais bien sûr ! En ragoût avec de la cannelle. Délicieux.

Voir des aurores boréales. J’ai eu la chance d’en voir tout début septembre ! Le ciel est souvent couvert malheureusement, donc il faut être patient et à l’affût.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *